Le Facteur voit le jour en 2017. Il est né des inspirations de trois artistes, Tamara Gvozdenovic, Joanna Beulin et Xavier Perez, et de la volonté de réunir artistes et créateurs autours de valeurs artistiques et traditionnelles communes.

Constitué sous forme de collectif, il produit et diffuse ses œuvres ainsi que les œuvres des artistes qui lui sont associés. Il est autant porteur de projets que créateur, il délivre les créations qu’on lui confie et fait circuler son propre message.

La valeur du Facteur est une valeur de tradition, de pérennité, construite dans un but de longévité, de mémoire et de reconnaissance. Sa mission est de « Circuler pour distribuer » - dans ce sens, le Facteur, tout en gardant son esthétisme et sa ligne artistique, ne s’arrête pas à un genre de performance mais se veut être polyvalent et toucher un large public. Il s’agit en outre de viser autant les scènes tout public, que le jeune public, mais il peut aussi toucher un genre plus alternatif ou de performance en milieu divers (musée et galerie, univers de la nuit, etc).

Les productions du Facteur ont pour but de faire découvrir des univers, des trouvailles et des révélations à ces larges publics. La danse, le théâtre, la performance,… toutes ces disciplines sont autant d’influences et de compléments au travail d’une compagnie qui s’épanouie dans la diversité.

Le Facteur souhaite poursuivre ses voyages et collaborations avec différents artistes et créateurs, formant un collectif pérenne proposant régulièrement de nouvelles créations originales et complètes. Il se donne également le défi de maintenir un style cohérent et une identité personnelle, tout en conjuguant les influences et les publics à une échelle toujours croissante.

Partout, à la ville comme à la campagne, sur les îles comme sur les continents, le facteur poursuit sa tournée...